• Géraldine Danon

À la rencontre de Linnéa

Chaque jour passé à Hiva oa est pur bonheur. Ici tout relève de la beauté, même les ombres ont des visages et les pierres ressemblent à des vieux sages dont les messages nous parviennent quand la nuit s’invite. Je suis allée à la rencontre de Linnéa apicultrice, qui nous a menés dans la vallée découvrir ses abeilles.



Le miel de Hiva Oa est un des derniers miels au monde sans trace de pollution environnementale. L’économie Marquisienne est très peu développée. Il n’existe aucune industrie. Les seuls emplois sont ceux des quelques pensions de famille. L’agriculture est très largement dominée par le coprah culture (noix de coco séchées pour la production d’huile). La production des trois petits maraichers est loin de couvrir les besoins de la population. Les fruits (bananes, mangues, citrons) sont assez peu exportés.

Une dizaine de petits bateaux (bonitiers) pratiquent une pêche artisanale tournée vers la consommation locale. L’artisanat (sculpture sur bois, graines, os ou pierres) fait vivre le reste de la population. Il en résulte un environnement naturel exceptionnellement préservé de toutes les pollutions dont souffrent les pays développés et qui imprègne les miels qui y sont produits. La récolte de miel est progressive tout au long de l’année, avec un pic pendant la période de l’été austral, de novembre à avril. Ce sont ces faibles densités florales et des rendements en miel peu importants par rapport à d’autres régions qui font la rareté du miel marquisien. Celui-ci est très réputé pour sa qualité, d’une vallée à l’autre, d’une saison à l’autre son gout, sa teinte varie.



Nous enfilons nos tenues de protection et suivons Linnéa dans ses ruches. Les filles se régalent de ce miel particulièrement gouteux et fleuri. Le lendemain c’est avec Hereiti Seaman que nous avons rendez-vous, elle est la « maître veggie » de l’île, elle nous raconte sa façon de vivre en accord parfait avec la nature et nous fait découvrir son superbe livre de recettes végan. Demain nous quitterons Hiva Oa pour relâcher dans une baie de l’île voisine Tahuata.


Le site de Linnéa : www.mieldesmarquises.com