• Géraldine Danon

L’île de la douceur de vivre

Un peu moins de 2 jours de navigation pour atteindre Rangiroa. Nous retrouvons vite nos marques à bord.



Les filles naviguent depuis leur naissance, elles commençaient à trouver le temps long. A la tombée de la nuit nous longeons la belle Makatea, l’île aux phosphates. Navigation paisible, à l’aube nous franchissons la passe de Tiputa, escortés par les dauphins. La mer est d’un bleu limpide, étincelante sous le soleil levant. Une légère bise fait valser les nuages dans le ciel. A Rangiroa le temps semble suspendu. C’est l’île de la douceur de vivre. Nous n’y ferons qu’une courte halte cette fois car nous profitons d’une bonne plage météo pour poursuivre vers les Marquises.