• Géraldine Danon

13 Février : L’Alaska

Expédition Arctique l’hiver, c’est parti ! Nous avons retrouvé Fleur Australe qui avait hiverné en Alaska à King Cove, dans les iles Aléoutiennes.

Le capitaine est arrivé il y’a un mois pour travailler sur le bateau, un nouveau groupe devrait nous être livré prochainement. La chaudière a rendu l’âme, nous allons en recevoir une nouvelle si tout va bien. Le vérin de la quille a été révisé, le système par satellite a été également remplacé.


La Fleur est enfin presque prête à repartir pour une nouvelle aventure et nous aussi.

Après une belle navigation de 4 jours pour rejoindre Seaward, nous avons pris une voiture en direction de Heali. En Cinq heures de piste bordée par des somptueux sommets enneigés, du parc national et réserve de Dénali, avec le mont MacKinley le plus haut sommet des États Unis qui culmine à 6190 mètres, nous n’avons croisé que quatre voitures pour une dizaine de caribous.


A peine arrivés nous sommes partis pour trois jours en chien de traineau. Il fait très froid, la température avoisine les moins cinquante facteur vent, comme ils disent par ici. Les enfants ont les pieds et les mains douloureux et j’ai bien du mal malgré mes sous gants à tenir ma caméra.

Les chaufferettes que nous glissons dans nos moufles et dans nos bottes sont devenus nos principales alliées pour lutter contre la morsure de l’hiver. Les batteries de nos appareils électroniques se vident en quelques instants, ce sont des conditions très rudes. C’est la première fois que nous venons en Arctique l’hiver et les filles ne s’attendaient pas à tant de dureté. Nous avons chacun notre attelage.


Après une journée d’entrainement, nous sommes transformés en de véritables mushers, c’est ainsi que l’on appelle celui qui guide les chiens.

Nous dévalons les pentes immaculées au rythme de la meute hurlante, transformés en vrais astronaute car la moindre parcelle de peau laissée à l’air libre ne tarde pas à geler. Des troupeaux de caribous volent sur la poudreuse semant dans leurs sillages des nuages vaporeux constitués de particules immaculées. La nuit venue nous retrouvons la douceur du poêle et le réconfort de notre sac de couchage dans notre cabine avec vue sur le lac gelé et l’Alaska Range.




Suivez notre aventure ici :

Suivre l'aventure sur : 

  • Facebook
  • Twitter

Partenaires

Partenaire technique

AA_NB_2.jpg
prb_120.jpg
nutriset_250.jpg
timezero-vector-logo.png