• Géraldine Danon

Derniers jours aux marquises

Dans l’anse d’Hakatéa au pied de la sublime vallée d’Hakaui, l’un des plus beaux mouillages de l’île de Nuku Hiva, notre dernière escale Polynésienne. De part et d’autre de la rivière se dressent des murailles verticales atteignant huit cent mètres. Fleur australe relâche, solitaire, dans cette baie spectaculaire.




Sensation étrange d’être dans le ventre de la terre, protégés par les montagnes qui nous enserrent, ne laissant apparaitre que la voie lactée dans laquelle, le soir venu, scintillent une myriade d’étoiles. Nous partons à l’assaut de la vallée avec Maria et Mai, nos amis guides, que nous avions rencontrés lors de notre précédent passage aux marquises en 2011. Au fond de la vallée se cache la cascade de Vaipo mais malheureusement la sécheresse a eu raison de son cours d’eau et nous n’aurons pas la joie de nous ressourcer de sa fraîcheur. La rivière est infestée de « nonos », (satanés petits moucherons suceurs de sang, endémiques à l’île qui provoquent d’horribles démangeaisons). Épargnés jusqu’ici nous avons le plaisir de découvrir le lendemain que nous sommes littéralement dévorés. Qu’à cela ne tienne, nous emporterons un peu des marquises avec nous, puisque l’heure est venue de lever l’ancre. Fleur Australe met le cap vers le Grand Sud.


Prochaine escale Ushuaia pour une nouvelle expédition en Antarctique à la recherche de la Fleur Australe qui a donné son nom à notre bateau. En guise de remerciements, les filles jettent à l’eau leurs superbes colliers composés de frangipaniers et de bougainvilliers, c’est Maria qui leur a enseigné l’art du collier de Fleurs. Les colliers papillonnent longtemps dans le sillage du bateau. Bientôt je n’aperçois plus que quelques étoiles rose fuchsia qui dessinent un cœur sur le bleu profond de la mer Marquisienne. Koutau nui … Matitahi a… les marquises…